Résultats des législatives 2012

Sans surprise, l’Assemblée Nationale passe à gauche. Le PS a une grande majorité avec ses partenaires. Un résultat décevant pour l’UMP dont certains ténors accusent des défaites.

Les résultats des législatives

Dimanche dernier, la majorité Présidentielle de François Hollande a été confortée. Sur 577 postes, le PS a obtenu 278 députés et possède avec ses partenaires PRG, EELV la majorité. La gauche a 343 députés alors que la majorité était à 289 députés.

Les résultats des sièges :

  •   Front de Gauche (FG) : 10
  •   Parti Socialiste (PS) : 278
  •   Parti Radical de Gauche (PRG) : 13
  •   Divers gauche  : 24
  •   Europe Ecologie Les Verts (EELV) : 18
  •   Mouvement Démocrate (MoDem) : 2
  •   Nouveau Centre (NC) : 14
  •   Parti Radical (PRV) : 9
  •   Divers droite : 18
  •   Union pour un Mouvement Populaire (UMP) : 188
  •   Extrême droite 3

assemblée nationale 2012

Les résultats des votes :

  1. PS : 29,22 % (7 582 157 voix)
  2. UMP : 26,51 % (6 880 958 voix)
  3. Extrême droite : 13,77 % (3 573 767 voix
  4. FG : 6,95 % (1 802 324 voix)
  5. Ecologistes : 6,27 % (1 628 264 voix)
  6. Divers droite : 4,19 % (1 086 149 voix)
  7. Divers gauche : 3,55 % (920 680 voix)
  8. NC : 2,70 % (700 796 voix)
  9. MoDem : 1,74 % (451 849 voix)
  10. PRG : 1,67 % (434 239 voix)
  11. PRV : 1,29 % (333 540 voix)
  12. Divers : 1,17 % (303 601 voix)
  13. Extrême gauche : 0,98 % (254 535 voix)

Le retour du Front National

Au Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon n’est donc pas élu à Hénin-Beaumont mais Marine Le Pen non plus. C’est le candidat du PS, Philippe Kemel qui l’a emporté. Au Front National, Marion Maréchal Le Pen est la seule élue. La nièce de Marine Le Pen est la benjamine de l’Assemblée Nationale du haut de ses 22 ans. Le rassemblement Bleu Marine a un deuxième élu : Gilbert Collard. Un troisième candidat d’extrême droite, Jacques Bompard (ex-FN) a été élu. Le Front National revient dans l’hémicycle après 26 ans de disette. En 1986, les partis d’extrême droit avaient 35 députés.

La chute des ténors

Un vent de renouveau marque cette élection avec la chute de nombreuses personnalités politique. Le PS voit ainsi deux leaders être éliminés. C’est le cas de Jack Lang et de Ségolène Royal.

François Bayrou perd son siège de député à Pau. Avec 30 % des votants, il arrive en deuxième position derrière la candidate socialiste Nathalie Chabanne. Il est victime de cette triangulaire. Suite à son soutien à François Hollande lors de la présidentielle, l’UMP a décidé de maintenir son candidat dans la circonscription.

A l’UMP, de nombreux leaders sont éliminés. C’est le cas de Nadine Morano dont son appel du pied au Front National ne lui a pas été profitable. Claude Guéant perd face au dissident de l’UMP. Michèle Alliot-Marie, Hervé Novelli, Valérie Rosso-Debord, Guillaume Peltier, Frédéric Lefebvre ont eux aussi perdu.

Le président de l’Assemblée Nationale

Claude Bartolone a été élu par les députés PS pour porter leur couleur à la Présidence de l’Assemblée Nationale. Le Parti Socialiste étant majoritaire, Claude Bartolone sera sans aucun doute nommé au perchoir la semaine prochaine.

1 Comment

Comments are closed.