Taxe Soda : Coca Cola contre-attaque

Le bras de fer commence entre Coca Cola Compagny et le gouvernement français. Le sujet de la protestation : la taxe soda qui entraîne un chantage de la part de l’entreprise qui détient entre autre les marque Fanta, Sprite et donc Coca Cola.

Taxe Soda

En pleine période de recherche de fonds en France, le gouvernement se penche sur la mise en place d’une taxe sur les boissons gazeuses et sucrées. La raison a été vite trouvée à savoir de lutter contre l’obésité. Concrètement, la canette du soda va augmenter d’un centime.

Coca Cola informe

Après l’annonce de l’augmentation des taxes spécifiquement sur les sodas, Coca Cola dénonce cette lui qui serait à la fois néfaste à leur business et à leur image.

La firme US a même créé une page spécifique : http://www.coca-cola-france.fr/taxe/

Quand vous recherchez dans Google “taxe Soda”, vous tombez sur cette page. Coca Cola paye le moteur de recherche pour figurer dans ces liens sponsorisés. Ils ont donc à coeur d’informer les internautes français sur cette offensive contre les boissons sucrées.

Contre-offensive de Coca Cola

Le gouvernement, qui est revenu sur son intention d’augmenter les taxes sur les parcs d’attraction suite à la protestation de Jean-Pierre Raffarin, ne peut revenir sur tous ses projets.

Pourtant Coca Cola signe un gros coup en ce jeudi 8 septembre 2011. La compagnie annonce la suspension d’un investissement à hauteur de 17 millions d’euros. Un réplique qui va certainement faire plier le gouvernement.

 

Edit : quelques heures plus tard, Coca Cola affirme ne pas suspendre les investissements. Le porte-parole dit qu’il s’agissait là d’une incompréhension.

Derrière ce volte-face, la société aurait-elle eu déjà gain de cause ou est-ce qu’ils ont compris qu’ils jouaient avec le feu ?